Pour finir l’année en beauté et partir heureux en vacances, pour ce quatrième et dernier concert de l’année l’UMJ à le plaisir d’accueillir aux Voutes le 17 juin 2016 aux Samy Thiebault Quartet. 

A Feast Of Friends // Samy Thiebault Quartet

Son dernier album, Clear Fire (Gaya Music Production / Abeille) sorti en 2013, a été salué par la critique et le public, et a placé Samy parmi les saxophonistes les plus intéressants de sa génération, grâce à des choix artistiques souvent osés, toujours sensés. Fort de cette expérience, et de sa tournée nationale et internationale, Samy Thiébault recentre cette fois ses inspirations sur le quartet, formule reine et écrin pour les instrumentistes, ainsi que nouvelle voie pour sa recherche musicale. La perspective de la transe et de la danse, chère au saxophoniste compositeur, se réalise donc cette fois au sein d’une musique qui se veut encore plus dense, plus généreuse, avec des titres nouveaux, habités par le désir du métissage musical et d’une approche du son à la fois primitive et moderne.

C’est en effet en se réappropriant le répertoire des Doors, groupe mythique des années 60 et chantre du rock psychédélique, et en le régénérant au sein de son quartet, que Samy Thiebault éclaire sa voie d’une façon radicalement neuve et originale. Le rapport puissant de ce répertoire au Blues et à
la spiritualité, le nom du groupe (The Doors a été emprunté au poème de William Blake, l’ouverture des Portes de la Perception…) le rapproche naturellement de l’univers de Samy.

Nous assistons donc à des arrangements et des reprises très personnelles de leurs morceaux (des plus emblématiques aux moins connus) ainsi qu’à la naissance de nouvelles compositions enrichies par le passage dans ce nouvel univers. On y retrouve les fidèles Sylvain Romano (contrebasse), Philippe Soirat (drums), et Adrien Chicot (piano), qui sont au côté de Samy depuis de longues années et qui comptent parmi les meilleurs musiciens de la scène actuelle.
« A Feast of Friends : ce pourrait être la définition d’un disque. Une invitation à festoyer entre amis, à se régaler de sons, à s’abreuver de notes, à s’enivrer de musique. Les jazzmen ne jouent pas pour eux-mêmes. Ils ne s’enferment dans la solitude de leur chambre que pour mieux pouvoir s’en échapper et partager le fruit de leur inspiration avec d’autres. Avec leurs partenaires, d’abord, car ce sont eux qui insufflent sa vitalité à des formes qui, sinon, resteraient lettre morte. Avec ceux qui
viennent les écouter, ensuite, vous, moi et tous les autres qui, invités au banquet, trouveront peutêtre dans cette célébration une manière de se mieux connaître. Ce serait le plus juste des hommages que ce disque puisse rendre à Jim Morrison selon qui « un véritable ami est celui qui nous laisse l’entière liberté d’être nous-mêmes, en particulier dans nos émotions ».

Un projet qui n’a pas manqué de faire parlé de lui en France et à l’international avec une nomination au premier tour des « Victoires du Jazz » catégorie artiste et un album au top 20 des ventes jazz.

Vincent Bessières
Journaliste et commissaire d’exposition

 

www.samythiebault.com
www.gayamusicproduction.com

 

Concerts UMJ 2016

Concerts UMJ 2016